La performance commerciale basée sur le mental 06 28 78 33 37 info@optimus-academy.fr

3 inspirations commerciales S 41

par | 13 octobre 2022 | les attitudes du vendeur | 0 commentaires

1/ Un livre ou un média

« Quoi ? »

« T’es commercial et tu ne connais pas White Gold ? »

« Non mais, allo quoi ! »

White Gold est une pépite d’humour anglais à la sauce vendeur sans foi ni loi.

Disponible sur Netflix, la série compte 2 saisons de 6 épisodes de 30 minutes chacun : soit 6 heures en tout de pur bonheur nous replongeant dans les années 80 avec une bande son top de cette époque.

En 1983, dans l’Essex, Vincent est un jeune vendeur charismatique qui dirige une petite entreprise de fenêtres à double vitrage, ce qu’ils appellent l’or blanc. Son crédo pour lui et son équipe de vente est de ne jamais hésiter à utiliser toutes les ficelles nécessaires pour faire une vente à des clients potentiels.

Vincent est la caricature du vendeur manipulateur, égotique, prêt à tous les outrages pour faire une vente et dominer ses concurrents. Des seconds rôles, vendeurs dans d’autres styles tout aussi atypiques, font partie de son équipe pour faire progresser son chiffre d’affaires.

White Gold est une série attachante, politiquement incorrecte, avec un humour décapant qui vous fera passer un bon moment. A voir !

2/ Une citation ou une action

« Un con qui marche va plus loin qu’un intellectuel assis » Michel Audiard

3/ Une question ou une réflexion

Comment être authentique dans ton acte de vente ?

« Es-tu crédible dans ton rôle de commercial aux yeux de ton prospect ? »


Le prospect achète essentiellement la personne qui lui vend. Il achète l’idée que tu lui présentes.

Ton caractère, ton authenticité et ta confiance en toi sont les piliers de ton Ethos. Je suis intimement convaincu que c’est dès le départ de l’entretien que le prospect sera mis en disposition d’achat par sa posture.


Selon Aristote, l’Ethos se définit par la crédibilité, les valeurs morales, l’image de soi, de celle que nous renvoyons à notre interlocuteur.


Tu dois te montrer digne de confiance, honnête et compétent pour marquer positivement ton interlocuteur.

Ton aisance gestuelle et naturelle, ouverte vers l’autre, se ressent immédiatement, tout comme ton débit de parole calme et posé.


Une bonne gestion des silences pour amplifier ton message sera perçue positivement par ton prospect. Plus tu seras crédible au départ aux yeux de ton prospect, plus il aura une oreille attentive à ce que tu lui dis et plus il te fera confiance quand tu lui présenteras ta solution.

Attirer les bons clients et repousser les autres.


Attention, tu dois apprendre à dire non lorsque cela est nécessaire.


Cela peut paraître contre intuitif quand tout ce que nous cherchons est d’obtenir un oui et pourtant, savoir dire non à un prospect peut nous éviter bien des problèmes.


Dès lors que tu ne sens pas le projet, tu ne sens pas le client, écoute ton intuition qui te murmure : « N’y vas pas, ça risque d’être galère sur galère » et refuse le deal ! Simplement, poliment, mais écoute ton intuition. Si tu ne le sens pas, n’y vas pas !


Alors, je sais, quand le chiffre manque et que les résultats ne sont pas là, tu vas avoir tendance à accepter le mouton à cinq pattes. Erreur grave !


Tu auras, certainement, sous vendu la plupart du temps. Le projet risque d’être chronophage. Tu risques de te mettre à dos la production pour livrer le produit. Et le plus souvent, la prestation ne satisfera pas ton client car les contours de la vente n’ont pas été bien définis en amont.


Dès que la vente n’est pas cadrée, que ce n’est pas clair, ne vends pas.

Tu dois donc refuser ces contrats obscurs, même si tu es, à l’instant T, en manque de résultats. Tu verras, que bizarrement, tu seras content d’avoir dit non, et au contraire, cela regonflera ton moral pour les prochains rendez-vous. Cela va avoir pour finalité de rebooster ta confiance en toi.


De surcroît, tu seras bien content de laisser à la concurrence ce client bien chiant dont personne ne veut et qui cherche en permanence à te manipuler. Quand les contours de la vente éventuelle ne sont pas clairs et ne correspondent pas à qui tu es, et à ta façon de procéder, refuse la vente.


Quand tu sais que : ce que le client demande, tu n’arriveras pas à l’honorer, refuse la vente.


Quand ce que te demande le client sera possible au prix d’un effort plus important que la normale, refuse la vente.


Tu y perdras de l’énergie, de la rentabilité, de la confiance en toi et tu feras un client insatisfait. Au contraire, exprime ta personnalité, cela démontrera ton professionnalisme et attirera le respect.

Exprime tes choix au travers de ta volonté de faire ou de ne pas faire.

Ne te force pas et sois fidèle à ta vision, tes valeurs et tes engagements. Jette enfin ton masque social et revendique ton authenticité.


« Ce que les gens te reprochent, cultive-le, parce que c’est toi » Jean Cocteau.

Marc Robert

Marc Robert

  • Préparation mentale des commerciaux, sales, vendeurs.
  • Accompagnement et coaching à la performance commerciale.
  • Créateur du podcast : L’arène des vendeurs légendaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les 5 règles mentales des TOP vendeurs

Ton E-BOOK offert pour te forger un mental de gladiateur de la vente et intégrer la communauté Optimus Academy

Regarde ta boite mail, ton e-book t'y attend

Partagez cet article